// Général/// Humeur/// Institutions

La jeune garde du président // Une contribution de Veronica Cozzo, franco-argentine spécialiste de relations internationales

jeune-garde-du-precc81sident

« La jeune garde du Président ». La photo ne nous a pas échappé. N’était-elle pas pathétique ? En la regardant, j’ai immédiatement pensé à la personne responsable de la communication de l’Elysée et j’ai eu de la peine pour elle.  Elle a du être virée dans la journée, la pauvre ! Mais que je suis naïve ! Que nenni, me dit on ! Ils sont très contents de leur coup. Et là le coup c’est moi qui l’ai pris. Suis je larguée à ce point ? Comment font ils pour ne pas voir l’obscénité de cette mise en scène ? Qu’est ce qui leur a passé par la tête à ce moment là ? Comment, à un moment où le pays souffre de ses fractures, où les blessures qui saignent encore nous font réfléchir aux problèmes d’intégration,  de manque d’unité, de fraternité, à la construction d’un idéal social dans lequel nous puissions tous nous reconnaître, on fait paraître une telle photo ?

Et voilà que dans ce contexte, post 7 janvier, avec les intentions de vote FN qui explosent, alors que le ton devrait être à la réconciliation, un esprit machiavélique a eu une idée de communication révolutionnaire. Si, si ce type est un révolutionnaire ! Un infiltré ! On ne sait pas pour qui il travaille mais certainement pas pour le gouvernement qu’il est censé servir. 

Figurez-vous que dans un éclair de génie celui-là s’est dit : et si on mettait une petite bande de jeunes énarques, plus blancs les uns que les autres, ayant l’air sûrs d’eux, imbus de leur personne, faisant à moitié la gueule pour bien montrer que nous ne sommes pas là pour être heureux, dans un décor faste avec des lustres et des belles tapisseries. Ca donnerait une bonne image du gouvernement non ? Le type s’est dit ça et les autres ont trouvé ça chouette. Et parmi ces jeunes sur-diplômés personne a eu la présence d’esprit de calmer cet élan créatif :

« Et les gars, on va peut être un peu loin dans notre délire non ? On serait pas en train de les prendre pour des cons les gens dehors ! »

Au delà du ridicule de la pose, dont c’est bien connu qu’il ne tue pas. Ces « élites » ont un problème ou plutôt, nous avons un problème tant qu’ils feront partie de « la jeune garde du Président ». Parce que soit, ils sont d’un cynisme sans limites, option possible ; soit ils sont débiles, hypothèse faible ; soit l’ « entre soi » dans lequel ils évoluent leur a enlevé toute mesure dans leur jugement, hypothèse, à mon avis, la plus probable.

Et parce que, non seulement cette photo n’apporte rien au crédit ou au discrédit dans lequel se trouve le gouvernement, mais qu’elle dessert le propos qu’elle est censée véhiculer, j’ai envie de leur dire : ouvrez les yeux, les cocos ! Vous êtes dans votre tour d’ivoire et le monde explose tout autour. Ouvrez vos esprits ! Arrêtez avec votre élitisme légitimé par des diplômes obtenus dans trois écoles à Paris qui deviennent pathétiques, risibles, ringards et dangereux tellement ils participent au clivage dont nous sommes tous victimes. L’heure est à la réconciliation, il faut repenser le « vivre ensemble » et pour cela il faut que nous « pensions ensemble. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s