// Droits Libertés/// Général

Je suis heureux, tu es heureux, nous sommes heureux // Un contribution de Stéphanie RIVOAL, présidente d’Action Contre la Faim

mots du bonheurComme le dit la Déclaration d’Indépendance des Etats d’Unis d’Amérique, la quête du bonheur est un droit inaliénable.

En 1972, le tout petit pays du Bhoutan lançait la notion de Bonheur National Brut, meilleur indice à suivre que le PIB. On en riait un peu… Puis, sur cette lancée, en 1980, le CENV canadien et le magazine l’Expansion classent les pays du monde selon le niveau de BNB. La France est 25ème en 2013 selon ce barême, loin derrière le Danemark (1er), la Norvège, la Suisse.

Pourtant, en France, tous les ingrédients du bonheur sont là: on a le « bon » – une des meilleures, si ce n’est la meilleure, gastronomies du monde, des vins sublimes – , le « beau » – une concentration en monuments historiques, objets d’arts, paysages superbes et littoraux incroyables – , le « sent-bon » avec les plus subtils parfums imaginables, on a même le « doux » avec nos dentelles et nos rubans made in France. Sans compter une production cinématographique richissime, des comédiens, des philosophes, des écrivains, des artistes, des humoristes etc…

Alors, pourquoi en 2015, seuls 43% des Français se déclarent heureux contre une moyenne mondiale de 70%? Nous sommes plus pessimistes que les Irakiens ou les Afghans. Insensé.

Lançons un nouveau projet de société: celui où notre but commun ne sera plus la prospérité, le confort matériel mais le bonheur de tous et de chacun. Une chimère? D’autres modèles politiques s’y sont cassés les dents et d’ailleurs le Bhoutan lui-même a abandonné son BNB. Pourquoi? Mais, parce que le bonheur, c’est trop intime! Ca ne regarde pas la société et encore moins l’Etat. C’est la Liberté qui donne la chance au bonheur, pas besoin d’autre chose.

Vraiment? Et si la Liberté ne suffisait plus?

Et si la France, ce pays qui a eu l’audace de décréter sa Déclaration des Droits de l’Homme « Universelle », montrait aujourd’hui la voie vers un monde plus juste et plus heureux. Et si ma quête du bonheur devait m’être garantie, défendue à tous prix contre les assauts de la société de consommation où acheter toujours plus me permet d’oublier momentanément mon pessimisme et ma déprime. Aujourd’hui, je ne veux pas être seulement confortable, prospère ou même riche. Je veux plus. Je veux être heureux.

La société actuelle a pour charge à tous les niveaux d’aider matériellement ses citoyens: prendre soin de la famille avec des allocations, donner toutes leurs chances aux jeunes d’avoir un emploi avec l’école gratuite, aider à retrouver un boulot lorsqu’on le perd avec les allocations chômage, permettre de vivre une vieillesse au chaud avec les pensions de retraite. La monétisation des services de l’Etat a déshumanisé son rôle et la désinvestit de sa vocation première: créer les conditions de notre vivre-ensemble et soyons fous, de notre bonheur.

En proposant de remettre notre droit à la quête du bonheur au coeur des décisions politiques et en lui associant notre devoir à chacun de contribuer au bonheur de tous, il est possible que les Français reprennent conscience du magnifique pays qu’ils habitent, de l’histoire d’humanité dont ils sont porteurs et de l’avenir heureux et solidaire qui peut les attendre.

Une réflexion sur “Je suis heureux, tu es heureux, nous sommes heureux // Un contribution de Stéphanie RIVOAL, présidente d’Action Contre la Faim

  1. Parfait si les décisions politiques visent notre bonheur et si nous nous faisons devoir de contribuer au bonheur de tous… Manque surtout pour une majorité de français le devoir de contribuer à leur propre bonheur, très facilement et immédiatement, en changeant juste le regard qu’ils portent sur leur situation et en « s’oubliant » un peu aussi. Car si nos concitoyens se mettent à exiger qu on leur garantisse et le confort matériel et le bonheur, comme une fourniture extérieure, alors rien ne changera dans le moral des français.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s