// Droits Libertés/// Général

Machine Gun America // Une contribution de Stéphanie Rivoal, Présidente d’Action Contre la Faim

Capture d’écran 2015-03-07 à 09.26.57S’ils visitaient à leurs heures perdues les sites des Infidèles américains, les intégristes islamistes de DAESH ou Boko Haram rigoleraient bien. Plus besoin pour eux de se lancer dans un Djihad contre l’Occident : l’Occident va se détruire tout seul.

Car la dernière idée marketing pour occuper les week-ends des familles américaines, mais aussi britanniques et brésiliennes est époustouflante : il s’agit de Machine Gun America. Un centre de loisirs où dès l’âge de 13 ans, des enfants et leurs parents peuvent tirer avec des Glock, des MP5s, des Kalash AK47, des vraies, et attention… roulement de tambour, à balles réelles. Que les moins de 13 ans se rassurent, un parc de loisirs traditionnel (sans armes à feu réelles mais sans doute des mitraillettes pour enfants plus vraies que nature) leur est ouvert en attendant que leurs parents et frères et sœurs vident leurs chargeurs. Et les cibles sont de choix : des classiques mais aussi des zombies ou, grand succès… Des Bin Laden.

Aucune expérience de maniement d’armes de combat requise et c’est à 10 km de Disney World. Super pratique… On peut faire coucou à Mickey et un quart d’heure plus tard se lâcher et tuer un terroriste musulman avec une arme automatique. Le kif, quoi.

Et pour se remémorer cette expérience même plus insolite, les clients peuvent tirer sur un tee-shirt marqué d’une cible et porter leur tee-shirt si possible troué à la maison. Trop génial ! Les femmes ne sont pas en reste et adorent le « Diva Package » où elles peuvent utiliser le très girlie HK MP5. Et tout ça pour juste 99$, quelle affaire ! Le fait qu’une fillette de 9 ans ait tué son instructeur avec un Uzi en septembre 2014 lors de son petit coup de tir n’a pas l’air d’avoir refroidi les astucieux créateurs de Machine Gun America…

Après cela, comment s’étonner de la recrudescence des meurtres par balles aux Etats-Unis ? 30 000 morts par an (moyenne de 2009-2013 Brady Campaign) avec 300 millions d’armes en circulation légale, soit quasiment une arme par personne. Est-ce dans ce monde que nous voulons vivre ? Un monde où les enfants soldats ne sont plus seulement sur les terrains de conflits mais s’entraînent en rigolant dans un parc à thème aux US ?

En tous les cas, il nous revient de nous assurer que la France échappera à cette folie. Et quand on voit la facilité de se procurer une Kalachnikov pour tirer en pleine rue de Paris, on peut se dire que oui ça peut aussi arriver chez nous et que l’heure est grave. Si les Français continuent à vivre dans la peur de l’Autre et que leur prend l’envie de se protéger, eux et leur famille, alors les armes pourront entrer aussi dans nos foyers. Ce n’est pas exclu.

Nous ne pouvons pas rester inactifs devant ce monde qui a perdu la tête, nous ne pouvons pas fermer les yeux et espérer que cela change. Il n’y a pas d’autre choix que d’entrer dans l’action et se battre (sans arme) pour nos valeurs, notre idée de société, notre vision du monde. Un monde en paix où les enfants ne jouent pas avec des armes de guerre…

Bon, en attendant, pour me calmer, je vais aller faire un tour à Orlando jouer aux Spécial Ops et dézinguer quelques zombies. Ca va me détendre et après, peut-être que ça ira mieux.

Une réflexion sur “Machine Gun America // Une contribution de Stéphanie Rivoal, Présidente d’Action Contre la Faim

  1. Les enfants soldats sont dans nos parcs à thème. Ce constat terrible sonne comme un pied de nez que l’on se fait à soi-même, où l’Occident, qui condamne la violence partout, en tire profit « à la maison ». Merci à Stéphanie Rivoal pour son cri d’alarme salutaire !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s