// Général

Front National : le parti des gens malheureux // Une contribution de Stéphanie Rivoal Présidente d’Action Contre la Faim

PACK963237575Le JDD du 22 février 2015 publie sur toute une page une étude inspirée d’une méthodologie de l’OCDE sur le « Vivre Mieux » et le verdict tombe : les électeurs du FN sont les Français les plus malheureux. Pas très étonnant, me direz-vous. Les gens malheureux veulent du changement et le FN propose des solutions miracles supposées les sortir de leur malheur en se reposant sur des principes simples : « c’était mieux avant, replions sur nous-mêmes, coupons-nous du monde et surtout donnez-nous tous les pouvoirs avec un « Etat fort », nous en ferons bon usage… »

Cette étude du JDD démontre une vérité politique cruelle : le Front National se nourrit du mal-être des Français. Plus les gens sont malheureux, plus le discours « frontiste » séduit.

Le Front National se repaît de la peur qu’ont les gens de menaces souvent fantasmées. Car ce n’est pas dans les grandes villes où l’insécurité est la plus grande qu’habitent les électeurs du FN, c’est plutôt dans les villes moyennes ou les villages où les vols et agressions sont les moins nombreux. Prenons Calais, qui est en prise directe avec l’immigration clandestine et ses dérangements associés : aux municipales de 2008 et 2014, le FN obtient un stable 12% des voix loin derrière les partis dits républicains qui tournent autour de 35% pour les « divers droite » ou  « divers gauche ». Les Calaisiens, eux, n’ont pas peur de l’immigré.

Le FN alimente la peur par des discours mensongers et s’en nourrit ensuite par un système démagogue bien huilé. Le FN n’est pas là pour apporter le bonheur à ses supporters malheureux, il leur sert un discours anxiogène qui nourrit leur mal-être. Exemple éloquent : Marine Le Pen balaie d’un revers de la main la seule étude sur le coût de l’immigration en France (Université de Lille 2009) aux résultats contre-intuitifs. L’immigration rapporte une douzaine de milliards d’euros à l’Etat Français sans compter le fait que les immigrés occupent les postes dont les Français ne veulent pas (bâtiments, médecins dans les banlieues, nettoyage, mécanique automobile etc). On comprend aisément pourquoi Marine Le Pen n’en a pas fait sa bible.

Mais cela ne veut pas dire qu’il faille nier le sentiment désespéré de nos compatriotes qui votent Front National, ni les réalités difficiles auxquelles ils doivent faire face, bien au contraire. Il faut démonter pièce par pièce la rhétorique creuse, fausse, irréaliste et perverse de ce parti extrême détenu par une dynastie familiale qui sert des solutions simplistes à une peur instrumentalisé à des fins de pouvoir et qu’elle fait grandir jour après jour pour atteindre l’objectif familial.

Dés lors, comment ouvrir les yeux à ces Français malheureux ? Non pas en leur peignant un portrait encore plus noir de leur situation ou en ignorant la gravité de leurs difficultés individuelles mais en restaurant un dialogue basé sur l’échange de points de vue, en s’adressant à leur bon sens et en leur redonnant la parole.

Expliquez vos situations et proposez vos solutions. Ne vous repliez pas sur vous-mêmes, allez chercher dans le dialogue les clés d’un monde juste, ancré dans la réalité et surtout en paix. Affranchissez-vous de la peur de l’Autre qu’alimente par le Front National. Il n’y a pas de boucs émissaires tombés à pic, pas de solutions miracles. Le monde est complexe, ne cédez pas à la facilité des miroirs aux alouettes des partis populistes.

Les solutions sont en nous et maintenant elles doivent être entre nos mains.

Les politiques déconnectés du monde réel, à commencer par Marine Le Pen, qui n’a par exemple jamais trempé qu’un orteil timide dans le monde du travail, doivent venir de la société civile, de la vraie vie, des vrais gens qui ne sont pas prédestinés à la politique dès le berceau mais qui à un moment de leur vie accepte de donner leur temps et leur expérience à la construction de leur pays sur des bases de réalité.

Bâtissons ensemble la politique de demain et redevenons heureux !

Pour ne pas voter par ignorance rendez-vous sur le site L’Entente qui s’est donné pour mission d’être l’observatoire républicain du Front National. Les premiers articles remettent parfaitement le parti dans son contexte. – ICI

Pour aller plus loin, lisez les deux articles de l’OBS écrit en collaboration avec L’Entente : ICI et ICI

2 réflexions sur “Front National : le parti des gens malheureux // Une contribution de Stéphanie Rivoal Présidente d’Action Contre la Faim

  1. Chère Stéphanie puis je poser quelques questions qui dérangent ? Combien de lecteurs de Poliscité sont des ruraux électeurs ou potentiels électeurs du FN? Combien de contributeurs de votre -très bon- blog sont allés dans un village rural se confronter à un électeur FN? Combien sont des élus très locaux sans étiquette mais pas sans idées au contact quotidien des populations? Démonter les idées et programme du FN entre soi (et je m inclus dans cet entre-soi) c est bien mais ça ne sert pas beaucoup

    J'aime

    • Chère Emma,
      Tu as raison, aucun des contributeurs à ce jour n’est un électeur rural. Aucun n’est un électeur potentiel du FN. Mais ce blog est ouvert aux contributions avec la seule limite qu’il ne véhiculera pas des idées contraire à nos valeurs. En revanche, certains d’entre nous ont été confrontés à des électeurs du FN de près, voire de très près. Démonter les idées trompeuses et mensongères du FN doit se faire à tous les niveaux possibles. Sur des blogs, en espérant un maximum de lecteurs mais surtout au contact des citoyens. Il s’agit de comprendre ensemble la logique d’une efficacité redoutable du système FN et ensuite le combattre sur le terrain des idées. Ce billet tente de mobiliser ceux qui comme nous sommes pour la solidarité, le respect des autres et la co-construction de l’avenir pour qu’ensuite tous ensemble nous portions un nouveau modèle de société tout autour de nous, sur tout le territoire.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s