// Général/// Humeur

François Hollande le fossoyeur tranquille // Une contribution de Bertrand Delais, réalisateur

 no-hopeLa gauche au pouvoir est toujours dans une situation difficile… La culture de l’alternance est récente et il y a dès le départ, toujours, dans une partie de la droite un procès en illégitimité de la gauche au pouvoir…

François Mitterrand devra affronter la France catholique profonde et conservatrice avec la guerre scolaire entre 1982 et 1984, François Hollande devra affronter la campagne de la droite catho réac avec la fronde contre le mariage pour tous. Mais là où François Mitterrand avait tenu puis dû reculer sur son projet, François Hollande fit adopter la loi en multipliant les tentatives d’ouverture en direction d’ennemi acharné… La synthèse, toujours la synthèse.

Le problème est que cet art du compromis, si il est excellent pour piloter un congrès socialiste s’avère dramatique lorsqu’il s’agit d’affirmer des totems de la gauche, d’énoncer des priorités… Certes la loi instaurant le mariage pour tous a été adoptée, mais elle n’a jamais été portée politiquement, comme si elle était honteuse. La gauche est une fiction et ne peut résister à un discrédit sur la parole publique, sur une sensation d’effritement des convictions.

Le peuple de gauche va pourtant réagir et offrir à François Hollande une possibilité de sursaut qu’il ne saura pas saisir et qu’il va détruire en moins de 2 mois. Lorsque le 7 janvier 2015 les frères Kouachi exécutent les journalistes de Charlie Hebdo et Amély Coulibaly tue et prend en otage les clients d’une épicerie Cacher, on n’imagine pas encore la déferlante qui va survenir le 11 Janvier. Ce jour là, la France est submergée par des manifestations républicaines où le peuple de gauche applaudit les forces de l’ordre, où la France qui marche sanctuarise dans une revitalisation républicaine la liberté d’expression, l’insolence française… François Hollande sait le temps d’un instant trouver les mots mais en réalité, il est incapable d’avoir une lecture politique de l’événement, car en réalité il ne l’a pas compris.

L’imaginaire de la gauche, l’exigence portée par les manifestants, c’était celui d’une réaffirmation de la laïcité, c’était la lecture du traité de Tolérance de Voltaire, la réponse du gouvernement est de faire du siècle des lumières un enseignement d’option face à la montée des communautarismes, c’était la nécessité de remettre la culture au centre pour restaurer un idéal républicain… La réponse aura été promouvoir des cours de stand up contre la culture classique, de choisir un projet marketing sans référence aux programmes pour l’audiovisuel public.

Enfin, ces manifestations  pouvaient être le point de départ pour réaffirmer des valeurs communes, pour souligner l’imaginaire commun de la gauche et François Hollande a affirmé qu’il n’y en avait pas puisqu’il n’a pas hésité à comparer le FN de Marine Le Pen à un tract du PC des années 70… Un cynisme terrible, une honte qui piétine une histoire commune au cœur de la gauche moderne. L’héritage Mitterrandien est sabordé, l’intégrité Jospinienne bafouée.

Pour François Hollande, en réalité, il n’y a pas de gauche. Au moment où les français se replient dans l’égoïsme, trouvant qu’il y a peut être trop d’assistanat selon le dernier rapport inquiétant du CREDOC, la démission intellectuelle de la gauche au

pouvoir est désastreuse car elle a en réalité délégitimé la gauche et son imaginaire …

Il reste à la gauche à se réinventer dans un monde en mutation mais l’impératif reste le procès immédiat du Hollandisme… Etre de gauche, c’est savoir entrer en résistance… Il y a urgence à le faire sauf à laisser le FN porter seul le discours du changement.

Pour continuer cette réflexion et si vos convictions vous y portent vous pouvez vous rendre ICI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s