La crise des médiations // Une contribution de Mazarine Pingeot, professeur à l’université Paris 8
// Général/// Médias

La crise des médiations // Une contribution de Mazarine Pingeot, professeur à l’université Paris 8

La médiation est le contraire de l’immédiateté, autrement dit, elle nécessite du temps, de la réflexion, de l’apprentissage, et de l’organisation. Si Internet contient dans son ADN la possibilité d’une démocratie directe, du consommateur au bien de consommation, du public à l’oeuvre d’art, de l’électeur à l’élu il pose aussi le problème de la médiation. Syndicats, … Lire la suite

L’impossible contrat social ! // Une contribution de Mazarine Pingeot, écrivain, professeur de philosophie à Paris 8
// Droits Libertés/// Général

L’impossible contrat social ! // Une contribution de Mazarine Pingeot, écrivain, professeur de philosophie à Paris 8

Comme le rappelait Isabelle Sorente il y a quelques jours, n’être plus d’aucun parti, le « post-partisan » est un défi non seulement conceptuel, mais encore affectif. Conceptuel parce que penser contre soi exige une torsion de l’intelligence. Affectif, parce que cette torsion de l’intelligence ne peut pas s’accomplir par l’intelligence, mais bien par une révolution intérieure, … Lire la suite

Nous sommes le Président de la République ! // Une contribution de Samuel Doux, scénariste, réalisateur, écrivain.
// Général/// Institutions

Nous sommes le Président de la République ! // Une contribution de Samuel Doux, scénariste, réalisateur, écrivain.

Pas de président. C’est la crise, pas seulement dans les chiffres. On le sent c’est tout. Peut-être voudrait-on que ça soit autrement. Il y aurait sans doute des arguments pour prouver le contraire. 30% de votes pour le Front National suffisent à parler de crise. Il y a dans l’air un désir de chaos, de renversement. … Lire la suite

// Général/Éducation

École, de l’audace ! // Jean Michel Djian, journaliste, ancien rédacteur en chef du Monde de l’Education

Au début du XXème siècle 80 % du savoir d’un enfant passait par l’école, 20% par la famille. Un siècle plus tard cette proportion s’est, selon l’OCDE,  inversée.  La très grande majorité de l’acquisition des connaissances d’un enfant issu des classes socialement peu ou défavorisées provient de la télévision, d’internet, des jeux vidéo, accessoirement de … Lire la suite